• maximiliencazayous

D'une fausse victoire à une mauvaise gestion

Nous sortons d'une période électorale qui a vu de valeureux candidats défendre un projet de vie universitaire de la liste Pari(s) d'une université plus humaine et obtenir de très beaux résultats face à une association de personnes en place depuis des années. Ces mêmes personnes en place ont porté un projet largement soutenu institutionnellement. À la place d'un raz de marée favorable à leur projet, les urnes ont montré une situation très contrastée selon les secteurs. 


Les élections dans les facultés approchent et nous assistons à une dérive de la part de nos collègues portant le projet des équipes présidentielles. Faire ensemble l'Université de Paris... Quel beau projet marketing. Ensemble.... Il fallait comprendre ce que vaut leur ensemble. Pas le mot de ralliement... Non. Ensemble, pour cette liste, c'est entre nous. Exclusif.


Plutôt que de favoriser une bonne gestion des trois facultés en respectant les personnels, les étudiants et les électeurs, nous assistons à toutes les manipulations, mise en pression, mensonges, menaces que l'on peut imaginer de la part de mauvais perdant.


Nous ne pouvons accepter que des collègues trahissent l'idéal universitaire et entame l'avenir d'un collectif.

Ils ne doivent pas refuser que les résultats des élections ne correspondent pas à leur espoir. Il suffit de lire les communiqués des équipes présidentielles lors des dernières campagnes pour voir l'inflexion du ton et la prise de conscience que les résultats ne sont pas aussi bon que voulu.

Passer d'une fausse victoire (victoire dans leur esprit), à une mauvaise gestion par des équipes facultaires qui seraient élues en faisant un forcing?


Notre liste, constructive et respectueuse des principes démocratiques, ne doit pas accepter cela et doit se battre encore et encore pour protéger nos collègues et nos étudiants.


Philippe Ratajczak

9 vues