• maximiliencazayous

PUPH et la FSU interpellent la présidente d'UP sur l'épidémie de coronavirus

Madame la présidente, chère collègue, Je viens d'apprendre qu'un étudiant et une étudiante en L3 économie avaient été en contact le week-end dernier avec une personne qui attend ses résultats pour le test du coronavirus (ayant elle-même été en contact avec quelqu'un positif au coronavirus). En l'absence de consignes à ce sujet, nous avons décidé, avec le responsable de la licence d'économie, de demander à ces étudiants de ne pas venir à l'université jusqu'à nouvel ordre. L'étudiante nous a informés qu'elle était venue à l'université lundi 9 et mardi 10 mars. Dans ces conditions, il me semble qu'il faut demander à l'ensemble des étudiants de la L3 économie de ne pas venir à l'université ainsi qu'aux collègues enseignants et administratifs ayant été en contact avec eux. Au-delà de ce cas, compte-tenu de la situation sanitaire (dont on peut voir les effets avec huit jours de décalage en Italie) et de l'objectif affiché des pouvoirs publics à ce stade de l'épidémie, de "freiner la propagation du virus en France", il est temps de fermer l'université de Paris, pour limiter, à notre niveau, l'évidente propagation du virus en Ile-de-France ; c'est une question de responsabilité et de civisme. Si vous ne prenez pas cette mesure administrative, il faut à tout le moins prendre les mesures pour limiter les contacts entre les personnes à ceux qui sont strictement indispensables. Il ne faut donc plus faire venir les étudiants à l'université, passer au télétravail, et autoriser tous les personnels et a fortiori les personnes les plus à risque (pathologies existantes, personnes de plus de 60 ans) à ne plus venir à l'université. Des consignes en ce sens ont déjà été prises dans certains laboratoires de l'université, mais c'est à l'université d'agir. Aussi, je vous demande instamment, Madame la présidente, de bien vouloir prendre toutes les mesures à votre disposition, propres à limiter la propagation de l'épidémie parmi les étudiants et les collègues. Veuillez agréer, Madame la présidente et chère collègue mes salutations distinguées. Marie-José Voisin Maître de conférences en économie Responsable pédagogique de la L3 Economie Représentante FSU au CHSCT de l'université de Paris

11 vues